Terre de Sienne, le blog

Du partage rien que pour vous

Retrouver estime de soi grâce à la spiritualité

Terre de Sienne, le blog

Du partage rien que pour vous

Retrouver Estime de soi grâce à la spiritualité

 

 

 

 Faire comme tout le monde 

Avant je voyais la spiritualité comme un grand sac « fourre-tout » et je n’avais pas trop conscience de ce que j’avais envie de mettre dedans.

Et puis avec la pression sociétale et les bonnes pratiques je me suis dit « pourquoi pas moi » !

J’ai commencé par le miracle morning, vous savez ce concept où vous vous levez à 5h30 pour faire des salutations au soleil levant, où vous devez tenir une rigueur d’alimentation de bon matin, d’écriture, de lecture etc… Et bien cela a duré une semaine et j’ai fini par faire un morning miracle bien enfoncé dans mon coussin en me lamentant et en me disant que je n’étais pas capable.

 Ensuite s’en est suivi le défi des 100 jours, pareil: on écrit, on se baigne d’affirmations positives… Bon ben là de nouveau ça a dû durer un mois et puis… il a pris la poussière le défi !

J’accuse ce nouvel échec !

Une estime de moi grâce à la spiritualité! la quoi?

 

Je cherchais désespérément une façon de retrouver une estime de moi grâce à la spiritualité mais il me manquait à ce jour les vraies motivations de ma quête spirituelle. 

Je voulais faire comme tout le monde, c’est apparemment ce qu’il fallait faire… et je n’essuyais que des échecs cuisants.

Du coup cela entachait encore un peu plus mon estime de moi, de vouloir « m’élever » et de ne pas être capable de faire ce qu’il fallait pour.

Et puis après mes aléas de vies que vous connaissez déjà si vous avez lu mes anciens articles de blog, j’ai décidé de m’y prendre autrement.

« Ne pas avoir confiance en soi » Mais qu’est ce que c’est que ce concept et cette phrase qui résonne en nous comme une ritournelle ?

Ça veut dire quoi au juste avoir confiance en soi ?

Je n’en avais aucune idée, alors comme cela ne fonctionnait pas de mettre en pratique la bonne pratique des autres je me suis lâché la grappe et j’ai juste décidé de rester ouverte à la vie, aux propositions et à ceux qui m’entourent.

Estime de soi grâce au yoga

Et c’est là qu’un jour j’ai revu une amie Pryia qui était devenue prof de yoga vyniasa (connaît pas !) et qui un weekend anodin passé en Suisse chez elle m’a embarqué pour faire ma première initiation au yoga.

Et là, RÉVÉLATION !!!!! J’ai senti mon corps qui se réactivait, comme si depuis trop longtemps il était resté sous silence, j’ai adoré, j’ai respiré, je me suis éveillée.

Mais la Suisse c’est pas à côté donc je n’ai pas tout de suite refait de cours, mais j’avais envie.

Cela avait réveillé quelque chose en moi que je ne m’expliquais pas !

Je venais de trouver un moyen de reconnecter mon corps, depuis je n’ai plus arrêté.

Estime de soi avec le Reiki

Mais mon esprit lui, évoluait toujours dans les mêmes travers.

Cette fois s’en est trop!

Pourquoi toujours être plus forte et se débattre seule?

Et c’est à ce moment là que je décidais de m’ouvrir au Reiki, de m’ouvrir à mon amie Estelle maître Reiki je me suis fait accompagnée, j’ai libéré des nœuds tellement présents et j’ai eu des révélations sur ma vie, qui je suis, comment j’agis, à quoi je réponds dans mes processus de corps et d’esprit.

Bref j’avais enfin compris que toutes les réponses étaient en moi et qu’il n’y avait plus qu’à !!

 

Estime de moi et spiritualité = tout ce que j’avais toujours été

 

Depuis, je me suis reconnectée avec la jeune fille que j’avais été, celle qui était attirée par les oracles, les fées, les pierres et la poésie.

Tout ceci qui faisait pourtant partie intégrante de la personne que j’étais et que je suis, je l’avais mis de côté comme si ce n’était pas assez sérieux pour que cela prenne une véritable place dans ma vie.

En réalité c’est exactement tout ce qui devait reprendre place pour me sentir entière et alignée.

J’ai repris l’écriture via ce blog, j’ai trouvé les méditations qui me convenaient (les méditations guidées m’ennuient et me stresse plus qu’autre chose), j’ai repris mes lectures mystiques, j’ai dépoussiéré mon oracle et j’ai réutilisé mes pierres.

 

Voilà comment j’ai retrouvé une estime de mois grâce à la spiritualité

Et tout ceci s’est emboité dans ma vie plus « cartésienne » de façon évidente et fluide.

Mon estime de moi grandi en même temps que cette énergie que j’active au quotidien sans rien faire d’extraordinaire que seulement faire des choses qui me font du bien et qui ont aujourd’hui un sens.

 Aujourd’hui je veux apporter à mes clientes et à mon entourage toute cette énergie qui vibre en moi de manière fluide, évidente et puissante.

 Ne vous forcez pas à être l’autre, concentrez plutôt cette énergie à savoir qui VOUS êtes !

Aujourd’hui mon miracle morning est de me réveiller près de la famille que j’ai construit que je respecte et que j’aime, prête à faire de cette nouvelle journée une journée de surprise, d’énergie et de joie et prête à donner le plus d’amour possible à tout ceux qui croiseront ma route au court de cette dite journée.

Pourquoi les mamans

Terre de Sienne, le blog

Du partage rien que pour vous

 EPUISEMENT MATERNEL

 

Je ne voulais plus me maquiller, je ne voulais plus me coiffer, je ne voulais plus réfléchir à la manière dont je me présentais au reste du monde, la mode me faisait horreur, j’étais au dessus tout ceci que je considérais à présent comme superficiel…

Jean+baskets+foulard de couleur.

Je sortais de 10 années de travail dans le prêt à porter, avec de belles tenues, de beaux maquillages.

Un style sympa, de belles ambitions professionnelles, et de belles réussites et…. un beau burnout à la sortie!

 

 

 

Je n’avais pas encore digéré ce qui venait de m’arriver que je m’engageais déjà dans la merveilleuse aventure de la maternité et j’ai retranscrit la personne que j’étais à ce moment là, sans avoir eu le temps de prendre le recul nécessaire :

J’ai été celle que j’étais à cette époque, le même acharnement, le même investissement, le même amour inconditionnel encore et encore, je sentais la pression de toute part, je voulais être une maman réussie.

Je voulais plaire à toute ma famille, j’avais peur pour mon enfant, pour moi, pour tout…

Je ne m’arrêtais jamais, loisirs créatifs, gestion de la maison, présence 24/24, promenades, histoires, pas d’écran, pas de répits, tensions, pleures, incompréhension et… résultat un épuisement maternel !

Reprise en main

 

Toujours persuadée d’être une wonder woman, j’ai cumulé deux boulots, la gestion de ma fille et la création de mon entreprise sans jamais me préoccupée de la sonnette d’alarme de l’épuisment materel qui martelait…

Une crise de tétanie plus tard, j’ai dit stop, je me suis dit stop et j’ai organisé un véritable brainstorming entre moi et moi-même.

J’ai pris le temps de me retrouver, de me reposer, d’étudier ce qui était vraiment important de lâcher prise sur ce qui l’était moins de me reconnecter et de mesurer la valeur que je m’accordais.

D’accepter que j’avais besoin d’être soutenue, accompagnée, parfois même aidée. 

Je me suis fait quelques promesses et notamment celle de mettre mon expérience et mon expertise au service de femmes magnifiques qui se sont oubliées sur le chemin de la maternité.

 

Terre de Sienne un accompagnement pour moi et pour vous!

 

A ce moment là Terre de Sienne existait et prenait tout son sens!

J’avais compris pourquoi mes clientes seraient des femmes… des mamans perdues, essoufflées et pourquoi de les aider me rendait heureuse, accomplie et utile.

Aujourd’hui, j’ai compris qu’ à une certaine periode de ma vie je m’étais perdue en route.

J’avais égarée ma légèreté, ma liberté, le fait de prendre soin de moi, de me sentir belle, de me plaire à moi d’abord et ensuite au reste du monde.

Aujourd’hui je sais comment me mettre en valeur, comment me sublimer, comment laissez de côté les tourments de l’âme et du corps, j’ai ressorti ma palette de couleurs, j’ai aiguisé mon talent pour la mode et la beauté.

Et c’est une véritable mission de vie de remettre de la joie dans la penderie du plus grand nombre de mamans, de faire en sorte qu’elles se sentent belles et fortes et de voir de plus en plus dans la rue de femmes libres, légères et colorées de ce qu’elles veulent communiquer et de qui elles sont vraiment !

De les voir épanouies et souriantes!

Le choix de nos vêtements, de notre maquillage est loin d’être superficiel, il parle de nous avant nous, il nous révèle, il nous sublime au quotidien! 

Femme libérée et maman accomplie

 

J’ai retrouvé ma force de femme, je deviens tous les jours un peu plus celle que je veux être et je suis devenue une maman aimante mais pas parfaite, présente mais pas dévouée.

Ma vie de maman me comble et la jolie petite fille que j’accompagne au quotidien me le rend bien, mais j’ai aussi retrouvé le regard amoureux et séduit de la femme qui partage ma vie depuis 10 ans.

Je pensais que je ne serai jamais maman et le fait de le devenir m’a aveuglé par le simple fait que mon rêve c’était réalisé.

Aujourd’hui je garde les yeux bien ouverts sur moi, sur ma famille et sur vous et la femme que vous souhaitez retrouver.

Je rêve de raccrocher le sourire, la joie et la confiance aux visages de milliers de mamans…de femmes! 

Un accompagnement qui a du sens

Terre de Sienne, le blog

Du partage rien que pour vous

EN TANT QUE COACH EN IMAGE

 

 

 

 

Je marche dans la rue….

Mes yeux sont attirés par le style des passantes.

Je ne peux m’empêcher de respirer leur aura, d’analyser leur image dans le sens qu’est ce que leur image me dit d’elle ?

Parfois elles me transportent dans leur univers, leur beauté saisissante, authentique, assumée…

Et parfois je n’arrive rien à capter de leur être.

Elles se mêlent sans conviction au reste du monde, s’effacent, se gomment, se taisent…du noir, du jean, de la basket, des cheveux attachés.

Je vois également les tendances appliquées tels des clonages, les Stan, les fila, les teddys légers, les jeans taille haute etc…

 

 

En vérité, aucune tendance ne vous assure une véritable mise en valeur, je veux dire par là que ce qui convient à l’une ne convient pas forcément à l’autre.

Je vis à Lyon et ce qui est très frappant c’est les styles communs à chaque quartier, du 4èmeau 2ème arrondissement les looks n’ont rien à voir, comme du 3èmeau 6ème.

Ambiance bobo, centre ville tendance et mode, quartier tradi, ou culture marquée, nous répondons on le sait aux dictats de notre éducation et de notre environnement et c’est ok s’ils définissent vraiment qui nous sommes et nous mettent en valeur.

Mais parfois ce n’est pas le cas, on aimerait être plus, être moins et on ne trouve pas la sortie pour pouvoir y parvenir.

 

ÊTRE COACHÉE PAR LES COULEURS

 

Ce que j’observe avec mes clientes c’est que la première étape de leur transformation commence par une meilleure connaissance des couleurs, leur force, leur communication et leur ambiance.

 Apprendre qu’aimer les couleurs ne veut pas forcément dire de les porter acidulées, ou pastels… En réalité l’intensité des couleurs correspond à votre personnalité, ce dont votre personnalité a besoin pour être dans une plus belle harmonie de votre âme et une plus belle harmonie avec les autres.

Que voulez vous communiquer au travers de la couleur ?

Dynamisme, accessibilité, féminité, charisme, douceur, force, liberté etc….

 

ÊTRE COACHÉE POUR CONNAÎTRE SA MORPHO CORPS ET VISAGE

 SES MATIÈRES ET SES COUPES DE VÊTEMENTS

 

Ensuite leur apprentissage des matières a le même effet.

Quelle matière pour quelle communication et pour quelles particularités du corps ?

Mes clientes me disent que parfois elles sentent que le choix de leur tenue ne leur correspond pas que quelque chose cloche, mais elle ne s’explique pas quoi. Elles sortent donc peu convaincues de leur image, de leur mise en valeur…comment donc convaincre le reste du monde que nous sommes libres, belles et légères quand on en est soi-même absolument pas certaine.

 

 

Les femmes à l’aura extraordinaire ne sont pas forcement des gravures de mode, elles peuvent avoir

  • N’importe quel style, rock, tradi, classique, romantique, créateur…
  • N’importe quel âge
  • N’importe quelle morpho

Mais elles ont cela en commun qu’elles savent qui elles sont et qu’elles osent le montrer.

 

 

 

ÊTRE COACHÉE POUR TROUVER SON STYLE

Un des moments les plus émouvants dans mes accompagnements clientes se sont les moments où l’on travaille sur le style vestimentaire, car travailler sur son style c’est en réalité travailler sur soi.

La première fois que j’ai fait cet exercice sur moi en formation, j’ai été incroyablement surprise de l’impact que cela avait eu, alors que j’avais travaillé 10 années dans le prêt à porter pour femme je pensais que rien ne m’échappait concernant mon style et ma personnalité… je me trompais !

Souvent c’est l’étape où mes clientes pensent depuis toujours ne pas avoir de style, être classique ou n’avoir rien d’exceptionnel ou se sentir originale et où elles comprennent leur plein potentiel.

Bref c’est une rencontre avec soi-même, une étude de son âme, de son corps et de son potentiel.

 

 

 

ÊTRE COACHÉE POUR CREER SA PENDERIE DE RÊVE

Quelle symbolique merveilleuse pour mes clientes lorsqu’elles ont compris, entendus et vus et qu’elles s’attaquent à leur penderie !

Quand décidées elles veulent faire de leur penderie, une penderie de joie, de couleurs, de possibilités… d’elles tout simplement.

 

ÊTRE COACHÉE POUR UN SHOPPING IDÉAL

Et enfin le graal, la sortie shopping pour mettre en pratique, l’aboutissement de 2 mois d’accompagnement, d’immersion au cœur de vous-même.

Vous êtes enfin autonome dans votre mise en valeur, plus rien ne vous échappe, vous avez la théorie et la pratique de votre image, de votre style, de votre communication.

Vous ne laissez plus la place aux doutes, vous savez enfin… et vous êtes libérées !

Libre d’appliquer avec bonheur tout ce que vous savez être parfait pour vous et libre également de mettre un coup de pieds dans la fourmilière et de ne pas l’appliquer, en conscience de sortir des chemins tracés et d’oser toujours plus kit à faire machine arrière parce que finalement ça ne fonctionne pas 😉

 

UN ACCOMPAGNEMENT HAUT DE GAMME, COMPLET ET AUTHENTIQUE

Cet accompagnement, cette éclosion, ce rayonnement de vous d’avant à vous de demain me fascine et me bouleverse et c’est la raison pour laquelle je ne propose pas de services à la carte, ni à l’heure.

Il est tellement important de se laisser le temps d’avancer à son rythme, de digérer pour mieux accueillir.

La frustration est un sentiment tellement difficile, j’ai essayé au début de TERRE DE SIENNE de proposer une colorimétrie seule, ou une analyse de morpho mais ce n’était pas suffisant, cela avait un goût d’inachevé pour moi et vraiment frustrant pour mes clientes.

Par exemple, lorsqu’elle faisait une colorimétrie, elles apprenaient à se servir des couleurs pour leur mise en valeur mais elles n’avaient aucune notion des coupes et matières de vêtements à choisir, et lorsqu’elles s’attaquaient à leur penderie, elles en enlevaient trop ou pas assez et finalité le shopping était plus ciblé mais pas forcément plus agréable.

Voilà pourquoi maintenant je propose cet accompagnement sur environ 2 mois avec des pauses « digestives », afin de donner la chance à ma cliente de vivre une véritable expérience enrichissante, incroyable, de reconnexion et d’épanouissement, sans frustration, sans timing communs à toutes parce que nous sommes toutes différentes.

C’est une occasion en or, pour vous accompagner au plus loin, de vous apporter tout mon savoir faire, de vous chouchouter, de vous surprendre et de VOUS SUBLIMER!

 Vous osez être vous même et vous le montrez avec style !

Oser les cheveux bouclés

Terre de Sienne, le blog

Du partage rien que pour vous

Cheveux bouclés entretien facile et naturel!!

 

 

 

Ces boucles qui m’ont fait tourner la tête !

 

Ce sujet m’a été soufflé, voir même réclamé… et j’avoue que je suis ravie de l’aborder et de le développer !

 Il y a de plus en plus de mouvements et d’influenceuses sur les réseaux qui prônent le retour de la chevelure au naturel, c’est à dire. 

  • L’utilisation de produits naturels et faits maisons.
  • Le port de tête fière de ses boucles ou de son volume.
  • L’affirmation haut et fort que ce que la nature nous a donné est exactement ce qu’il nous faut !

Ok j’avoue que je partage nombreuses de ces affirmations, oui mais voilà, nous ne sommes pas toutes égales quand à notre historique capillaire et son potentiel.

C’est à dire que certaines d’entre nous ont essayé de se démener depuis toujours à la mise en valeur, à l’apprentissage et à « l’assummance » de cette chevelure indomptable.

Pendant que d’autres pour qui il était tout à fait hors de question de garder ses cheveux capricieux, volumineux et pleins de frisotis, se sont donc acharnées à contrecarrer la nature en utilisant lisseur, brushing, lissage du bout du monde, tresses etc….pendant des années !!

Je me souviens plus jeune, vous savez ces années cata du collège où la moindre différenciation, particularité ou autre est soulignée, montrée du doigt, accentuée.

Les cheveux bouclés ou frisés étaient hyper mal vue, je me demande bien pourquoi, c’est ridicule en fait.

Mais bon, j’ai quand même eu droit à mon surnom bien mignon de « mouton » …et je me débrouillais avec ce volume indécent et ces boucles caractérielles pendant que certaines jeunes femmes de ma classe se lissaient les cheveux au fer à repasser !!!

Bref, il m’a fallu du temps pour comprendre comment fonctionnaient mes boucles, comment les traiter, les accepter et les aimer.

Et vous savez quoi, j’ai réussie !!!

 

Les boucles et le style vestimentaire

Depuis quelques années, après être passée par de nombreuses phases capillaires désastreuses, j’ai compris qu’en fait mes boucles parlaient de moi, de mon style, de mon caractère, de ma famille, de mon moi profond et là j’ai commencé à les adorer !!!

Alors comment je les utilise dans mon style vestimentaire et ma communication :

  • Pour mon style rock : Elles me permettent d’apporter une note sauvage, coiffée/décoiffée
  • Pour mon style bohème : Je les attache de moitié pour casser le volume et j’apporte de la douceur et de la lumière avec des accessoires (Head-band, foulards, barrettes)
  • Pour mon style retro : Je les relève en chignon retenue par des barrettes transparentes
  • Pour mon style de tous les jours :La boucle et le volume décrivent mon humeur, mon charisme, mon naturel et ma joie de vivre.

 

Quelles sont mes routines pour cheveux bouclés :

 

Les choses à bannir :

  1. La brosse plastique et de manière générale le brossage sur cheveux sec !
  2. La serviette en éponge
  3. Les shampoings de grandes surfaces
  4. La mousse pour cheveux bouclés
  5. La pluie !
  6. Le sel, le chlore, le soleil
  7. Le sèche cheveux
  8. La chaleur qu’elle soit celle de l’eau ou celle du sèche cheveux.

Les choses à faire :

  1. Investir dans un peigne en bois à dent large, ou peigne afro, pour démêler en douceur les noeuds
  2. Utiliser une serviette micro fibre ou tout simplement comme moi un tee-shirt en coton
  3. Fabriquer son shampoing solide et naturel
  4. Apprendre à hydrater ses cheveux
  5. Donner de l’amour à ses boucles et les assumer telles quelles sont
  6. Investir dans un diffuseur ou prendre le temps de les sècher à l’air libre

Alors je vous partage ici mon rituel green 

 

 

La Première étape est celle du bain d’hydratation avant shampoing :

  • Le masque neutre aroma-zone
  • L’huile de piqui
  • Le gel daloe vera

 

 

 

La deuxième étape est celle du :

Shampoing, je vous partage MA recette :

  • 50g de tensio actif SCI
  • 10g d’huile de coco
  • 5g d’une huile de votre choix (moutarde, brocolis, lin, piqui, ricin)
  • 10g d’eau
  • 25g de poudre ayurvedic ( poudre d’amla pour moi)
  • Quelques gouttes d’hydrolat de baies de st thomas (facultatif)
  • 25g de fragrance de votre choix ( facultatif)

Après shampoing :

  • 3 cuillères à soupe de gel d’aloe vera et 1 cuillère à soupe de glycerine végétale.

Procéder au shampoing seulement sur le cuir chevelu, la tête en avant, le shampoing descendra tout seul sur les pointes, on masse de façon délicate, les boucles ont besoin d’amour). Rincer à l’au tiède.

 

 

  1. Mélanger le tensio actif, les huiles et l’eau dans un pot à confiture en verre 
  2. Faites chauffer au bain marie, jusqu’au mélange des ingrédients ( ne faites pas un bain marie trop chaud) 
  3. Retirer votre pot de la casserole 
  4. ajouter la poudre ayurvedic
  5. Remettez au bain marie, mélangez bien
  6. retirer du bain marie, ajouter l’hydrolat et  la fragrance  mélangez bien 
  7. Remplissez des moules en silicones et laissez figer quelques heures ( vous pouvez laissez figer au frigo si il fait chaud) 

 

 La troisième étape :

Le plopping, étape OBLIGATOIRE !

Après le rincage de l’après shampoing ne pas essorer les cheveux, mettre les cheveux en avant et appiquer une noisette gel d’aloe vera mélanger à un peu d’huile végétale ( moi j’ai un mélange d’huile aroma-zone à base d’amla,moutarde, rincin,coco,brocoli,jojoba,avocat,olive).

Puis, poser délicatement les boucles au cœur d’une serviette micro fibre ou d’un t-shirt en coton nouer les manches pour ajuster à votre tête.

Maintenant regardez vous dans le miroir et dites très fort :

 

 

 

« même si je pense avoir déjà tout essayé, je sais maintenant que ma boucle est belle, je l’aime et elle me rend authentique !» 😉

En vrai, laissez poser le temps de vous habiller, vous maquiller, vous relaxer…

 

 

 

La quatrième étape :

Je scrunche, tu scrunches, nous scrunchons !!!

Cela consiste à prendre la pointe de ses cheveux à pleine main et à le remonter sur la racine.

La cinquième étape :

Le sèchage naturelle, on touche le moins possible ses cheveux, ça casse la boucle, ou sèchage au diffuseur chaleur froide.

 

 

La sixième étape :

Kiffe ta boucle !!!!

Et comme on sait que ce qui nous convient ne convient pas à toutes et si vous voulez devenir des incollables de la boucle je vous partage Mes influenceuses chouchou: 

NINATURELLE 

DAPHNÉ

LES DÉCOMPLEXÉES DE LA BOUCLE 

 

EN VIE

Terre de Sienne, le blog

Du partage rien que pour vous

L’envie est partout autour de nous, comment l’utiliser pour se sentir en vie!

 

 

 

 

 

Lettre à toi mon EN VIE

 

Je ne sais pas vous mais moi j’ai parfois envie de faire des choses que je ne fais pas.

De dire des choses que je ne dis pas, de vivre une vie que je ne me créé pas !

Toi cette envie qui me prend et me fait voyager, qui m’apporte des choses inespérées.

Des rêves secrets, des voluptés…

Toi qui paraît si douce et qui pourtant me tourmente la plupart du temps.

Pourquoi sommes-nous si rarement en phase, pourquoi me poses tu toutes ces questions qui me laisse sans voix et sans voie?

Tu ne m’inspires pas toujours confiance, tu me sembles changeante et un peu légère.

Parfois carrément irresponsable, je te balaye d’un revers, et me replonge dans mes travers.

Et si tout ceci n’était qu’une parade, si en réalité tu étais comme une meilleure amie, celle qui est capable de mettre le doigt où ça fait mal et de me relever, de m’encourager et de m’enthousiasmer juste après.

Si je n’avais juste pas pris le problème par le bon bout et qu’au lieu d’être source de frustrations tu devenais un de mes meilleurs moteurs ?!

Le problème viendrais peut-être de ma façon bornée de t’observer, si en te laissant d’avantage t’exprimer tu me permettais de réaliser ce que je veux, qui je suis, où je vais…

 

 

Comme envie de vous partager aujourd’hui ce que j’ai compris.

 

A ce jour, si l’envie frappe à ma porte avec une idée lumineuse et même si elle brille moins, je l’écoute…

Je lui laisse une place de choix, une oreille tendue, un consensus entre les possibilités sans limites et les pensées limitantes encore bien présentes.

Je me laisse la chance d’en réaliser certaines, petit à petit en m’assurant qu’elles soient en accord avec mes valeurs profondes et la projection de celle que je veux devenir

Oui parce que trêve de belles paroles, les envies sont à classer.

Et comme un muscle, plus vous les travaillez et leur laissez de la place plus elles gonflent et s’activent.

Alors la question revient : Quelles sont les envies que je construis jusqu’à les aboutir et quelles sont celles qu’en conscience je ne réalise pas ?

C’est très simple, ou pas d’ailleurs, mais en tous cas le processus est le même.

  • 1èrequestion : »Est ce que cette envie répond à mes valeurs ? »
  • 2èmequestion : »Est ce que cette envie va me rendre plus heureuse ou me faire grandir ? »
  • 3èmequestion : »Est ce que cette envie revient souvent ? »
  • 4èmequestion : »Est ce que cette envie est bien la mienne ou m’est-elle soufflée ? »

Il est important de prendre du recul peu importe l’envie qui nous tenaille, car pour peu que cette envie soit un caprice ou qu’elle soit l’illusion d’un bonheur, elle fera l’effet totalement inverse et vous laissera avec l’amertume d’un sentiment de vide.

 

Savoir oser et les moyens pour y arriver

 

Une fois que l’envie est bien ciblée et que j’ai répondue à ces 4 questions, nous abordons le savoir oser, et les moyens à mettre en œuvre pour les réaliser.

Une fois les 4 oui aux 4 questions, je me demande sans mauvaise fois :

Par exemple:

  • L’envie d’être plus en accord avec soi-même:

« Qu’est ce que je veux faire évoluer chez moi ? et Comment ?». C’est là que ce met en place le moyen (coaching, sport, méditations, écriture, communication, amour…)

  •  L’envie d’une nouvelle paire de bottes:

« Est ce que cette nouvelle paire de bottes me rendra vraiment heureuse et pour combien de temps ? » (j’observe ma garde robe, mon style, la mode, le prix, l’écologie…)

  •  L’envie d’un grand voyage:

« Ce voyage que je veux faire, est-il fondé, quels sont les obstacles qui m’empêche de le réaliser ? Est ce que se sont de vraies barrières ou seulement mon esprit qui bloque de peur ? » ( je fais des recherches, j’en parle autour de moi, blog, livres…).

etc,etc,etc…

Faîtes vous du bien, même un petit peu!

 

Habituez votre esprit à vous écouter et vous faire du bien, c’est finalement moins energivore de prendre soin de vous que de lutter régulièrement et de vous enfermer dans la frustration.

Commencer petit à petit en vous octroyant des moments rien qu’à vous pour vous rencontrer, vous animer et vous énergiser (sortie entre copines, éveil du corps et de l’esprit, chant, danse, course, méditations, lecture, théatre, shopping).

Mais faites-le avec ce processus de conscientisation, vous allez alors découvrir que vous répondez à vos envies, plus que vous ne le pensez.

Que vous vous nourrissez de ce sentiment de plénitude, oubien vous allez vous rendre compte que vous vous refusez à tort de vivre et de vibrer et dans ce cas il est temps d’y remédier !!!

 

Laissez les envies des autres!

 

N’enviez pas les autres de leur vie ou de leur choix, ils ne vous appartiennent pas, cela dit, rien ne vous empêche de vous en inspirer et de vous approprier votre envie idéale sur la même base.

Les envies n’ont pas besoin d’être extraordinaires, elles ont juste besoin de vous ressembler.

Il est possible que certaines personnes fassent des projections sur vous de leurs propres envies, rendez-leur et concentrez-vous sur vous 😉

L’envie n’est pas un besoin, il est donc primordial de travailler en conscience sur tout ce qui a été énuméré avant.

Les besoins n’ont jamais mis aucune étincelle dans le cœur ou dans les yeux, alors rêvez un peu plus grand et

soyez EN VIE !

Retrouver estime de soi grâce à la spiritualité

Terre de Sienne, le blog

Du partage rien que pour vous

Retrouver Estime de soi grâce à la spiritualité

 

 

 

 Faire comme tout le monde 

Avant je voyais la spiritualité comme un grand sac « fourre-tout » et je n’avais pas trop conscience de ce que j’avais envie de mettre dedans.

Et puis avec la pression sociétale et les bonnes pratiques je me suis dit « pourquoi pas moi » !

J’ai commencé par le miracle morning, vous savez ce concept où vous vous levez à 5h30 pour faire des salutations au soleil levant, où vous devez tenir une rigueur d’alimentation de bon matin, d’écriture, de lecture etc… Et bien cela a duré une semaine et j’ai fini par faire un morning miracle bien enfoncé dans mon coussin en me lamentant et en me disant que je n’étais pas capable.

 Ensuite s’en est suivi le défi des 100 jours, pareil: on écrit, on se baigne d’affirmations positives… Bon ben là de nouveau ça a dû durer un mois et puis… il a pris la poussière le défi !

J’accuse ce nouvel échec !

Une estime de moi grâce à la spiritualité! la quoi?

 

Je cherchais désespérément une façon de retrouver une estime de moi grâce à la spiritualité mais il me manquait à ce jour les vraies motivations de ma quête spirituelle. 

Je voulais faire comme tout le monde, c’est apparemment ce qu’il fallait faire… et je n’essuyais que des échecs cuisants.

Du coup cela entachait encore un peu plus mon estime de moi, de vouloir « m’élever » et de ne pas être capable de faire ce qu’il fallait pour.

Et puis après mes aléas de vies que vous connaissez déjà si vous avez lu mes anciens articles de blog, j’ai décidé de m’y prendre autrement.

« Ne pas avoir confiance en soi » Mais qu’est ce que c’est que ce concept et cette phrase qui résonne en nous comme une ritournelle ?

Ça veut dire quoi au juste avoir confiance en soi ?

Je n’en avais aucune idée, alors comme cela ne fonctionnait pas de mettre en pratique la bonne pratique des autres je me suis lâché la grappe et j’ai juste décidé de rester ouverte à la vie, aux propositions et à ceux qui m’entourent.

Estime de soi grâce au yoga

Et c’est là qu’un jour j’ai revu une amie Pryia qui était devenue prof de yoga vyniasa (connaît pas !) et qui un weekend anodin passé en Suisse chez elle m’a embarqué pour faire ma première initiation au yoga.

Et là, RÉVÉLATION !!!!! J’ai senti mon corps qui se réactivait, comme si depuis trop longtemps il était resté sous silence, j’ai adoré, j’ai respiré, je me suis éveillée.

Mais la Suisse c’est pas à côté donc je n’ai pas tout de suite refait de cours, mais j’avais envie.

Cela avait réveillé quelque chose en moi que je ne m’expliquais pas !

Je venais de trouver un moyen de reconnecter mon corps, depuis je n’ai plus arrêté.

Estime de soi avec le Reiki

Mais mon esprit lui, évoluait toujours dans les mêmes travers.

Cette fois s’en est trop!

Pourquoi toujours être plus forte et se débattre seule?

Et c’est à ce moment là que je décidais de m’ouvrir au Reiki, de m’ouvrir à mon amie Estelle maître Reiki je me suis fait accompagnée, j’ai libéré des nœuds tellement présents et j’ai eu des révélations sur ma vie, qui je suis, comment j’agis, à quoi je réponds dans mes processus de corps et d’esprit.

Bref j’avais enfin compris que toutes les réponses étaient en moi et qu’il n’y avait plus qu’à !!

 

Estime de moi et spiritualité = tout ce que j’avais toujours été

 

Depuis, je me suis reconnectée avec la jeune fille que j’avais été, celle qui était attirée par les oracles, les fées, les pierres et la poésie.

Tout ceci qui faisait pourtant partie intégrante de la personne que j’étais et que je suis, je l’avais mis de côté comme si ce n’était pas assez sérieux pour que cela prenne une véritable place dans ma vie.

En réalité c’est exactement tout ce qui devait reprendre place pour me sentir entière et alignée.

J’ai repris l’écriture via ce blog, j’ai trouvé les méditations qui me convenaient (les méditations guidées m’ennuient et me stresse plus qu’autre chose), j’ai repris mes lectures mystiques, j’ai dépoussiéré mon oracle et j’ai réutilisé mes pierres.

 

Voilà comment j’ai retrouvé une estime de mois grâce à la spiritualité

Et tout ceci s’est emboité dans ma vie plus « cartésienne » de façon évidente et fluide.

Mon estime de moi grandi en même temps que cette énergie que j’active au quotidien sans rien faire d’extraordinaire que seulement faire des choses qui me font du bien et qui ont aujourd’hui un sens.

 Aujourd’hui je veux apporter à mes clientes et à mon entourage toute cette énergie qui vibre en moi de manière fluide, évidente et puissante.

 Ne vous forcez pas à être l’autre, concentrez plutôt cette énergie à savoir qui VOUS êtes !

Aujourd’hui mon miracle morning est de me réveiller près de la famille que j’ai construit que je respecte et que j’aime, prête à faire de cette nouvelle journée une journée de surprise, d’énergie et de joie et prête à donner le plus d’amour possible à tout ceux qui croiseront ma route au court de cette dite journée.

Pourquoi les mamans

Terre de Sienne, le blog

Du partage rien que pour vous

 EPUISEMENT MATERNEL

 

Je ne voulais plus me maquiller, je ne voulais plus me coiffer, je ne voulais plus réfléchir à la manière dont je me présentais au reste du monde, la mode me faisait horreur, j’étais au dessus tout ceci que je considérais à présent comme superficiel…

Jean+baskets+foulard de couleur.

Je sortais de 10 années de travail dans le prêt à porter, avec de belles tenues, de beaux maquillages.

Un style sympa, de belles ambitions professionnelles, et de belles réussites et…. un beau burnout à la sortie!

 

 

 

Je n’avais pas encore digéré ce qui venait de m’arriver que je m’engageais déjà dans la merveilleuse aventure de la maternité et j’ai retranscrit la personne que j’étais à ce moment là, sans avoir eu le temps de prendre le recul nécessaire :

J’ai été celle que j’étais à cette époque, le même acharnement, le même investissement, le même amour inconditionnel encore et encore, je sentais la pression de toute part, je voulais être une maman réussie.

Je voulais plaire à toute ma famille, j’avais peur pour mon enfant, pour moi, pour tout…

Je ne m’arrêtais jamais, loisirs créatifs, gestion de la maison, présence 24/24, promenades, histoires, pas d’écran, pas de répits, tensions, pleures, incompréhension et… résultat un épuisement maternel !

Reprise en main

 

Toujours persuadée d’être une wonder woman, j’ai cumulé deux boulots, la gestion de ma fille et la création de mon entreprise sans jamais me préoccupée de la sonnette d’alarme de l’épuisment materel qui martelait…

Une crise de tétanie plus tard, j’ai dit stop, je me suis dit stop et j’ai organisé un véritable brainstorming entre moi et moi-même.

J’ai pris le temps de me retrouver, de me reposer, d’étudier ce qui était vraiment important de lâcher prise sur ce qui l’était moins de me reconnecter et de mesurer la valeur que je m’accordais.

D’accepter que j’avais besoin d’être soutenue, accompagnée, parfois même aidée. 

Je me suis fait quelques promesses et notamment celle de mettre mon expérience et mon expertise au service de femmes magnifiques qui se sont oubliées sur le chemin de la maternité.

 

Terre de Sienne un accompagnement pour moi et pour vous!

 

A ce moment là Terre de Sienne existait et prenait tout son sens!

J’avais compris pourquoi mes clientes seraient des femmes… des mamans perdues, essoufflées et pourquoi de les aider me rendait heureuse, accomplie et utile.

Aujourd’hui, j’ai compris qu’ à une certaine periode de ma vie je m’étais perdue en route.

J’avais égarée ma légèreté, ma liberté, le fait de prendre soin de moi, de me sentir belle, de me plaire à moi d’abord et ensuite au reste du monde.

Aujourd’hui je sais comment me mettre en valeur, comment me sublimer, comment laissez de côté les tourments de l’âme et du corps, j’ai ressorti ma palette de couleurs, j’ai aiguisé mon talent pour la mode et la beauté.

Et c’est une véritable mission de vie de remettre de la joie dans la penderie du plus grand nombre de mamans, de faire en sorte qu’elles se sentent belles et fortes et de voir de plus en plus dans la rue de femmes libres, légères et colorées de ce qu’elles veulent communiquer et de qui elles sont vraiment !

De les voir épanouies et souriantes!

Le choix de nos vêtements, de notre maquillage est loin d’être superficiel, il parle de nous avant nous, il nous révèle, il nous sublime au quotidien! 

Femme libérée et maman accomplie

 

J’ai retrouvé ma force de femme, je deviens tous les jours un peu plus celle que je veux être et je suis devenue une maman aimante mais pas parfaite, présente mais pas dévouée.

Ma vie de maman me comble et la jolie petite fille que j’accompagne au quotidien me le rend bien, mais j’ai aussi retrouvé le regard amoureux et séduit de la femme qui partage ma vie depuis 10 ans.

Je pensais que je ne serai jamais maman et le fait de le devenir m’a aveuglé par le simple fait que mon rêve c’était réalisé.

Aujourd’hui je garde les yeux bien ouverts sur moi, sur ma famille et sur vous et la femme que vous souhaitez retrouver.

Je rêve de raccrocher le sourire, la joie et la confiance aux visages de milliers de mamans…de femmes! 

Un accompagnement qui a du sens

Terre de Sienne, le blog

Du partage rien que pour vous

EN TANT QUE COACH EN IMAGE

 

 

 

 

Je marche dans la rue….

Mes yeux sont attirés par le style des passantes.

Je ne peux m’empêcher de respirer leur aura, d’analyser leur image dans le sens qu’est ce que leur image me dit d’elle ?

Parfois elles me transportent dans leur univers, leur beauté saisissante, authentique, assumée…

Et parfois je n’arrive rien à capter de leur être.

Elles se mêlent sans conviction au reste du monde, s’effacent, se gomment, se taisent…du noir, du jean, de la basket, des cheveux attachés.

Je vois également les tendances appliquées tels des clonages, les Stan, les fila, les teddys légers, les jeans taille haute etc…

 

 

En vérité, aucune tendance ne vous assure une véritable mise en valeur, je veux dire par là que ce qui convient à l’une ne convient pas forcément à l’autre.

Je vis à Lyon et ce qui est très frappant c’est les styles communs à chaque quartier, du 4èmeau 2ème arrondissement les looks n’ont rien à voir, comme du 3èmeau 6ème.

Ambiance bobo, centre ville tendance et mode, quartier tradi, ou culture marquée, nous répondons on le sait aux dictats de notre éducation et de notre environnement et c’est ok s’ils définissent vraiment qui nous sommes et nous mettent en valeur.

Mais parfois ce n’est pas le cas, on aimerait être plus, être moins et on ne trouve pas la sortie pour pouvoir y parvenir.

 

ÊTRE COACHÉE PAR LES COULEURS

 

Ce que j’observe avec mes clientes c’est que la première étape de leur transformation commence par une meilleure connaissance des couleurs, leur force, leur communication et leur ambiance.

 Apprendre qu’aimer les couleurs ne veut pas forcément dire de les porter acidulées, ou pastels… En réalité l’intensité des couleurs correspond à votre personnalité, ce dont votre personnalité a besoin pour être dans une plus belle harmonie de votre âme et une plus belle harmonie avec les autres.

Que voulez vous communiquer au travers de la couleur ?

Dynamisme, accessibilité, féminité, charisme, douceur, force, liberté etc….

 

ÊTRE COACHÉE POUR CONNAÎTRE SA MORPHO CORPS ET VISAGE

 SES MATIÈRES ET SES COUPES DE VÊTEMENTS

 

Ensuite leur apprentissage des matières a le même effet.

Quelle matière pour quelle communication et pour quelles particularités du corps ?

Mes clientes me disent que parfois elles sentent que le choix de leur tenue ne leur correspond pas que quelque chose cloche, mais elle ne s’explique pas quoi. Elles sortent donc peu convaincues de leur image, de leur mise en valeur…comment donc convaincre le reste du monde que nous sommes libres, belles et légères quand on en est soi-même absolument pas certaine.

 

 

Les femmes à l’aura extraordinaire ne sont pas forcement des gravures de mode, elles peuvent avoir

  • N’importe quel style, rock, tradi, classique, romantique, créateur…
  • N’importe quel âge
  • N’importe quelle morpho

Mais elles ont cela en commun qu’elles savent qui elles sont et qu’elles osent le montrer.

 

 

 

ÊTRE COACHÉE POUR TROUVER SON STYLE

Un des moments les plus émouvants dans mes accompagnements clientes se sont les moments où l’on travaille sur le style vestimentaire, car travailler sur son style c’est en réalité travailler sur soi.

La première fois que j’ai fait cet exercice sur moi en formation, j’ai été incroyablement surprise de l’impact que cela avait eu, alors que j’avais travaillé 10 années dans le prêt à porter pour femme je pensais que rien ne m’échappait concernant mon style et ma personnalité… je me trompais !

Souvent c’est l’étape où mes clientes pensent depuis toujours ne pas avoir de style, être classique ou n’avoir rien d’exceptionnel ou se sentir originale et où elles comprennent leur plein potentiel.

Bref c’est une rencontre avec soi-même, une étude de son âme, de son corps et de son potentiel.

 

 

 

ÊTRE COACHÉE POUR CREER SA PENDERIE DE RÊVE

Quelle symbolique merveilleuse pour mes clientes lorsqu’elles ont compris, entendus et vus et qu’elles s’attaquent à leur penderie !

Quand décidées elles veulent faire de leur penderie, une penderie de joie, de couleurs, de possibilités… d’elles tout simplement.

 

ÊTRE COACHÉE POUR UN SHOPPING IDÉAL

Et enfin le graal, la sortie shopping pour mettre en pratique, l’aboutissement de 2 mois d’accompagnement, d’immersion au cœur de vous-même.

Vous êtes enfin autonome dans votre mise en valeur, plus rien ne vous échappe, vous avez la théorie et la pratique de votre image, de votre style, de votre communication.

Vous ne laissez plus la place aux doutes, vous savez enfin… et vous êtes libérées !

Libre d’appliquer avec bonheur tout ce que vous savez être parfait pour vous et libre également de mettre un coup de pieds dans la fourmilière et de ne pas l’appliquer, en conscience de sortir des chemins tracés et d’oser toujours plus kit à faire machine arrière parce que finalement ça ne fonctionne pas 😉

 

UN ACCOMPAGNEMENT HAUT DE GAMME, COMPLET ET AUTHENTIQUE

Cet accompagnement, cette éclosion, ce rayonnement de vous d’avant à vous de demain me fascine et me bouleverse et c’est la raison pour laquelle je ne propose pas de services à la carte, ni à l’heure.

Il est tellement important de se laisser le temps d’avancer à son rythme, de digérer pour mieux accueillir.

La frustration est un sentiment tellement difficile, j’ai essayé au début de TERRE DE SIENNE de proposer une colorimétrie seule, ou une analyse de morpho mais ce n’était pas suffisant, cela avait un goût d’inachevé pour moi et vraiment frustrant pour mes clientes.

Par exemple, lorsqu’elle faisait une colorimétrie, elles apprenaient à se servir des couleurs pour leur mise en valeur mais elles n’avaient aucune notion des coupes et matières de vêtements à choisir, et lorsqu’elles s’attaquaient à leur penderie, elles en enlevaient trop ou pas assez et finalité le shopping était plus ciblé mais pas forcément plus agréable.

Voilà pourquoi maintenant je propose cet accompagnement sur environ 2 mois avec des pauses « digestives », afin de donner la chance à ma cliente de vivre une véritable expérience enrichissante, incroyable, de reconnexion et d’épanouissement, sans frustration, sans timing communs à toutes parce que nous sommes toutes différentes.

C’est une occasion en or, pour vous accompagner au plus loin, de vous apporter tout mon savoir faire, de vous chouchouter, de vous surprendre et de VOUS SUBLIMER!

 Vous osez être vous même et vous le montrez avec style !

Oser les cheveux bouclés

Terre de Sienne, le blog

Du partage rien que pour vous

Cheveux bouclés entretien facile et naturel!!

 

 

 

Ces boucles qui m’ont fait tourner la tête !

 

Ce sujet m’a été soufflé, voir même réclamé… et j’avoue que je suis ravie de l’aborder et de le développer !

 Il y a de plus en plus de mouvements et d’influenceuses sur les réseaux qui prônent le retour de la chevelure au naturel, c’est à dire. 

  • L’utilisation de produits naturels et faits maisons.
  • Le port de tête fière de ses boucles ou de son volume.
  • L’affirmation haut et fort que ce que la nature nous a donné est exactement ce qu’il nous faut !

Ok j’avoue que je partage nombreuses de ces affirmations, oui mais voilà, nous ne sommes pas toutes égales quand à notre historique capillaire et son potentiel.

C’est à dire que certaines d’entre nous ont essayé de se démener depuis toujours à la mise en valeur, à l’apprentissage et à « l’assummance » de cette chevelure indomptable.

Pendant que d’autres pour qui il était tout à fait hors de question de garder ses cheveux capricieux, volumineux et pleins de frisotis, se sont donc acharnées à contrecarrer la nature en utilisant lisseur, brushing, lissage du bout du monde, tresses etc….pendant des années !!

Je me souviens plus jeune, vous savez ces années cata du collège où la moindre différenciation, particularité ou autre est soulignée, montrée du doigt, accentuée.

Les cheveux bouclés ou frisés étaient hyper mal vue, je me demande bien pourquoi, c’est ridicule en fait.

Mais bon, j’ai quand même eu droit à mon surnom bien mignon de « mouton » …et je me débrouillais avec ce volume indécent et ces boucles caractérielles pendant que certaines jeunes femmes de ma classe se lissaient les cheveux au fer à repasser !!!

Bref, il m’a fallu du temps pour comprendre comment fonctionnaient mes boucles, comment les traiter, les accepter et les aimer.

Et vous savez quoi, j’ai réussie !!!

 

Les boucles et le style vestimentaire

Depuis quelques années, après être passée par de nombreuses phases capillaires désastreuses, j’ai compris qu’en fait mes boucles parlaient de moi, de mon style, de mon caractère, de ma famille, de mon moi profond et là j’ai commencé à les adorer !!!

Alors comment je les utilise dans mon style vestimentaire et ma communication :

  • Pour mon style rock : Elles me permettent d’apporter une note sauvage, coiffée/décoiffée
  • Pour mon style bohème : Je les attache de moitié pour casser le volume et j’apporte de la douceur et de la lumière avec des accessoires (Head-band, foulards, barrettes)
  • Pour mon style retro : Je les relève en chignon retenue par des barrettes transparentes
  • Pour mon style de tous les jours :La boucle et le volume décrivent mon humeur, mon charisme, mon naturel et ma joie de vivre.

 

Quelles sont mes routines pour cheveux bouclés :

 

Les choses à bannir :

  1. La brosse plastique et de manière générale le brossage sur cheveux sec !
  2. La serviette en éponge
  3. Les shampoings de grandes surfaces
  4. La mousse pour cheveux bouclés
  5. La pluie !
  6. Le sel, le chlore, le soleil
  7. Le sèche cheveux
  8. La chaleur qu’elle soit celle de l’eau ou celle du sèche cheveux.

Les choses à faire :

  1. Investir dans un peigne en bois à dent large, ou peigne afro, pour démêler en douceur les noeuds
  2. Utiliser une serviette micro fibre ou tout simplement comme moi un tee-shirt en coton
  3. Fabriquer son shampoing solide et naturel
  4. Apprendre à hydrater ses cheveux
  5. Donner de l’amour à ses boucles et les assumer telles quelles sont
  6. Investir dans un diffuseur ou prendre le temps de les sècher à l’air libre

Alors je vous partage ici mon rituel green 

 

 

La Première étape est celle du bain d’hydratation avant shampoing :

  • Le masque neutre aroma-zone
  • L’huile de piqui
  • Le gel daloe vera

 

 

 

La deuxième étape est celle du :

Shampoing, je vous partage MA recette :

  • 50g de tensio actif SCI
  • 10g d’huile de coco
  • 5g d’une huile de votre choix (moutarde, brocolis, lin, piqui, ricin)
  • 10g d’eau
  • 25g de poudre ayurvedic ( poudre d’amla pour moi)
  • Quelques gouttes d’hydrolat de baies de st thomas (facultatif)
  • 25g de fragrance de votre choix ( facultatif)

Après shampoing :

  • 3 cuillères à soupe de gel d’aloe vera et 1 cuillère à soupe de glycerine végétale.

Procéder au shampoing seulement sur le cuir chevelu, la tête en avant, le shampoing descendra tout seul sur les pointes, on masse de façon délicate, les boucles ont besoin d’amour). Rincer à l’au tiède.

 

 

  1. Mélanger le tensio actif, les huiles et l’eau dans un pot à confiture en verre 
  2. Faites chauffer au bain marie, jusqu’au mélange des ingrédients ( ne faites pas un bain marie trop chaud) 
  3. Retirer votre pot de la casserole 
  4. ajouter la poudre ayurvedic
  5. Remettez au bain marie, mélangez bien
  6. retirer du bain marie, ajouter l’hydrolat et  la fragrance  mélangez bien 
  7. Remplissez des moules en silicones et laissez figer quelques heures ( vous pouvez laissez figer au frigo si il fait chaud) 

 

 La troisième étape :

Le plopping, étape OBLIGATOIRE !

Après le rincage de l’après shampoing ne pas essorer les cheveux, mettre les cheveux en avant et appiquer une noisette gel d’aloe vera mélanger à un peu d’huile végétale ( moi j’ai un mélange d’huile aroma-zone à base d’amla,moutarde, rincin,coco,brocoli,jojoba,avocat,olive).

Puis, poser délicatement les boucles au cœur d’une serviette micro fibre ou d’un t-shirt en coton nouer les manches pour ajuster à votre tête.

Maintenant regardez vous dans le miroir et dites très fort :

 

 

 

« même si je pense avoir déjà tout essayé, je sais maintenant que ma boucle est belle, je l’aime et elle me rend authentique !» 😉

En vrai, laissez poser le temps de vous habiller, vous maquiller, vous relaxer…

 

 

 

La quatrième étape :

Je scrunche, tu scrunches, nous scrunchons !!!

Cela consiste à prendre la pointe de ses cheveux à pleine main et à le remonter sur la racine.

La cinquième étape :

Le sèchage naturelle, on touche le moins possible ses cheveux, ça casse la boucle, ou sèchage au diffuseur chaleur froide.

 

 

La sixième étape :

Kiffe ta boucle !!!!

Et comme on sait que ce qui nous convient ne convient pas à toutes et si vous voulez devenir des incollables de la boucle je vous partage Mes influenceuses chouchou: 

NINATURELLE 

DAPHNÉ

LES DÉCOMPLEXÉES DE LA BOUCLE 

 

EN VIE

Terre de Sienne, le blog

Du partage rien que pour vous

L’envie est partout autour de nous, comment l’utiliser pour se sentir en vie!

 

 

 

 

 

Lettre à toi mon EN VIE

 

Je ne sais pas vous mais moi j’ai parfois envie de faire des choses que je ne fais pas.

De dire des choses que je ne dis pas, de vivre une vie que je ne me créé pas !

Toi cette envie qui me prend et me fait voyager, qui m’apporte des choses inespérées.

Des rêves secrets, des voluptés…

Toi qui paraît si douce et qui pourtant me tourmente la plupart du temps.

Pourquoi sommes-nous si rarement en phase, pourquoi me poses tu toutes ces questions qui me laisse sans voix et sans voie?

Tu ne m’inspires pas toujours confiance, tu me sembles changeante et un peu légère.

Parfois carrément irresponsable, je te balaye d’un revers, et me replonge dans mes travers.

Et si tout ceci n’était qu’une parade, si en réalité tu étais comme une meilleure amie, celle qui est capable de mettre le doigt où ça fait mal et de me relever, de m’encourager et de m’enthousiasmer juste après.

Si je n’avais juste pas pris le problème par le bon bout et qu’au lieu d’être source de frustrations tu devenais un de mes meilleurs moteurs ?!

Le problème viendrais peut-être de ma façon bornée de t’observer, si en te laissant d’avantage t’exprimer tu me permettais de réaliser ce que je veux, qui je suis, où je vais…

 

 

Comme envie de vous partager aujourd’hui ce que j’ai compris.

 

A ce jour, si l’envie frappe à ma porte avec une idée lumineuse et même si elle brille moins, je l’écoute…

Je lui laisse une place de choix, une oreille tendue, un consensus entre les possibilités sans limites et les pensées limitantes encore bien présentes.

Je me laisse la chance d’en réaliser certaines, petit à petit en m’assurant qu’elles soient en accord avec mes valeurs profondes et la projection de celle que je veux devenir

Oui parce que trêve de belles paroles, les envies sont à classer.

Et comme un muscle, plus vous les travaillez et leur laissez de la place plus elles gonflent et s’activent.

Alors la question revient : Quelles sont les envies que je construis jusqu’à les aboutir et quelles sont celles qu’en conscience je ne réalise pas ?

C’est très simple, ou pas d’ailleurs, mais en tous cas le processus est le même.

  • 1èrequestion : »Est ce que cette envie répond à mes valeurs ? »
  • 2èmequestion : »Est ce que cette envie va me rendre plus heureuse ou me faire grandir ? »
  • 3èmequestion : »Est ce que cette envie revient souvent ? »
  • 4èmequestion : »Est ce que cette envie est bien la mienne ou m’est-elle soufflée ? »

Il est important de prendre du recul peu importe l’envie qui nous tenaille, car pour peu que cette envie soit un caprice ou qu’elle soit l’illusion d’un bonheur, elle fera l’effet totalement inverse et vous laissera avec l’amertume d’un sentiment de vide.

 

Savoir oser et les moyens pour y arriver

 

Une fois que l’envie est bien ciblée et que j’ai répondue à ces 4 questions, nous abordons le savoir oser, et les moyens à mettre en œuvre pour les réaliser.

Une fois les 4 oui aux 4 questions, je me demande sans mauvaise fois :

Par exemple:

  • L’envie d’être plus en accord avec soi-même:

« Qu’est ce que je veux faire évoluer chez moi ? et Comment ?». C’est là que ce met en place le moyen (coaching, sport, méditations, écriture, communication, amour…)

  •  L’envie d’une nouvelle paire de bottes:

« Est ce que cette nouvelle paire de bottes me rendra vraiment heureuse et pour combien de temps ? » (j’observe ma garde robe, mon style, la mode, le prix, l’écologie…)

  •  L’envie d’un grand voyage:

« Ce voyage que je veux faire, est-il fondé, quels sont les obstacles qui m’empêche de le réaliser ? Est ce que se sont de vraies barrières ou seulement mon esprit qui bloque de peur ? » ( je fais des recherches, j’en parle autour de moi, blog, livres…).

etc,etc,etc…

Faîtes vous du bien, même un petit peu!

 

Habituez votre esprit à vous écouter et vous faire du bien, c’est finalement moins energivore de prendre soin de vous que de lutter régulièrement et de vous enfermer dans la frustration.

Commencer petit à petit en vous octroyant des moments rien qu’à vous pour vous rencontrer, vous animer et vous énergiser (sortie entre copines, éveil du corps et de l’esprit, chant, danse, course, méditations, lecture, théatre, shopping).

Mais faites-le avec ce processus de conscientisation, vous allez alors découvrir que vous répondez à vos envies, plus que vous ne le pensez.

Que vous vous nourrissez de ce sentiment de plénitude, oubien vous allez vous rendre compte que vous vous refusez à tort de vivre et de vibrer et dans ce cas il est temps d’y remédier !!!

 

Laissez les envies des autres!

 

N’enviez pas les autres de leur vie ou de leur choix, ils ne vous appartiennent pas, cela dit, rien ne vous empêche de vous en inspirer et de vous approprier votre envie idéale sur la même base.

Les envies n’ont pas besoin d’être extraordinaires, elles ont juste besoin de vous ressembler.

Il est possible que certaines personnes fassent des projections sur vous de leurs propres envies, rendez-leur et concentrez-vous sur vous 😉

L’envie n’est pas un besoin, il est donc primordial de travailler en conscience sur tout ce qui a été énuméré avant.

Les besoins n’ont jamais mis aucune étincelle dans le cœur ou dans les yeux, alors rêvez un peu plus grand et

soyez EN VIE !